Conservation-restauration
tableaux et icônes

Kiriaki Tsesmeloglou

Restauration du Temple de Minerve

Restauration du Temple de Minerve, théâtre du Trianon, au château de Versailles

Sur le plateau du Théâtre de la Reine à Trianon sont conservés trois tableaux de décor de scène complets : L’Intérieur rustique, La Forêt et Le Temple de Minerve. Ce dernier est un chef-d’œuvre méconnu qui vient d’intégrer les collections du musée du château de Versailles. Il est le plus ancien décor de théâtre à l’italienne du monde. (…)

JPEG - 130.4 ko
Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles – JPG (130.4 ko)

L’équipe de restauration

Équipe pluridisciplaire constituée de conservateurs-restaurateurs peinture, bois et papier.

Ce parti pris correspond à une restauration d’usage réalisée au printemps 2016 par une équipe de dix restauratrices, la mandataire Anne-Élizabeth Rouault, entourée de Julia Becker, Florence Delnef, Florence Gorel, Sandrine Jadot, Claire Le Goff, Céline Maujaret, Valérie Trémoulet et de Kiriaki Tesmeloglou.

(…) si le décor nous est parvenu presque complet, il est très usé et sali : des traces d’huile maculent le bord de chaque frise, la peinture est souvent pulvérulente, des lacunes, des déchirures compromettent la solidité des textiles. Par endroits, des griffures laissent apparaître le blanc de l’apprêt [NDLR enduit que l’on applique sur un support de peinture comme une toile par exemple]. Or les ombres devenues blanches à certains endroits cassent la perspective. Les papiers du revers des châssis se décollent et sont en grande partie perdus.

  • Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles
  • Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles
  • Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles
  • Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles
  • Restauration du Temple de Minerve, Théâtre du Trianon, château de Versailles

Une restauration était donc indispensable avant sa présentation dans l’exposition. Mais restaurer une peinture à la colle est une action irréversible, le repeint étant apposé sur une peinture sans vernis. Puisqu’une restauration traditionnelle n’était pas envisageable, il a fallu accepter de présenter un décor vieilli. Un conseil scientifique rassemblant des experts du théâtre et des conservateurs spécialisés ont ainsi établi que la seule intervention possible consistait à dépoussiérer et consolider les bois, les tissus et les papiers. Dans les lacunes qui empêchent la compréhension de l’architecture, il a été décidé en parfaite harmonie avec l’équipe de dix restauratrices intervenues au printemps 2016 de les combler avec un pastel réversible. Les papiers disparus à l’envers des toiles tendues sur les châssis ont été remplacés par du papier de même facture fourni par un moulin qui travaille à l’ancienne.

Lire l’article complet :
http://www.lescarnetsdeversailles.fr/2016/11/le-temple-de-minerve/